Méditation, être présent(e)

Galerie

Voici un exercice pratique de méditation que j’effectue régulièrement et qui me procure d’énormes bienfaits !!

Pour cette pratique simple et en même temps pas toujours évidente 🙂 je vous propose d’éteindre le téléphone, l’ordinateur et d’être sûr(e) que vous ne serez pas dérangé(e) durant ce moment que vous vous offrez.

Asseyez vous confortablement, soit sur une chaise, ou sur un coussin. Vous pouvez également faire cette pratique dans la nature. Posez vos mains sur vos cuisses, sans forcer un mouvement des mains. (mains sur le dos ou sur les paumes, ce qui est le plus agréable pour vous).

Prenez conscience des parties de votre corps qui sont en contact avec le sol ou avec votre chaise. Prenez conscience des parties de votre corps qui ne sont pas en contact avec le sol ou votre chaise.
Puis, prenez un temps pour ressentir tout votre corps, sans juger de l’état dans lequel vous êtes, ni faire de commentaires.
Puis, prenez quelques inspirations et expirations lentes et profondes (lors de l’inspiration, votre ventre se gonfle, lors de l’expiration, votre ventre se dégonfle).

Puis, si ce n’est déjà fait, fermez les yeux. Soyez pleinement présent(e) à votre respiration, naturelle. Ressentez l’air qui rentre et qui sort de vos narines. Ne cherchez aucun résultat, soyez présent(e) à ce qui est, à ce qu’il se passe en vous. Ne cherchez même pas la détente.

S’il y a des bruits extérieurs, laissez les passer, sans vous y accrocher, sans juger, sans vous agacer ou réagir à ce qui est. Idem pour vos pensées, si vous en avez, laissez les passer comme si elles étaient des nuages, ou des bulles de savons., et revenez à votre respiration.

Si vous sentez que vous partez vraiment dans votre mental, posez vous la question suivante :
« quelle est ma pensée ? », comme un mantra, plusieurs fois de suite (vous verrez que votre mental va s’apaiser :-), résultat garanti !!, puis revenez à votre respiration naturelle.

Faites cela 5 minutes, plus si vous le sentez 🙂

Puis prenez le temps de revenir à vous, tranquillement, toujours sans juger du résultat, et en prenant conscience de l’état dans lequel vous êtes… et des bienfaits de la séance que vous vous êtes accordée.

Quand vous aurez pris l’habitude de ressentir et d’être à l’écoute de ce qui est sans le juger, vous pourrez pratiquer dans votre quotidien. En faisant la vaisselle, en marchant, en faisant vos courses etc…

Comme toute pratique, c’est la régularité qui vous permettra d’en ressentir les bienfaits sur le long terme 🙂

❤ A pratiquer sans modération…. ❤

Vous pouvez le proposer également à vos enfants, les amener à ressentir leur ventre qui se gonfle et se dégonfle. Les amener à écouter les bruits extérieurs tout en les laissant aller etc…

 

Les commentaires sont fermés.