Que faire ?

Galerie

Rendez-vous avec des seniors pour des soins énergétiques j’adore ces rendez-vous, ils sont attendrissants et attachants … Les seniors

Avec la 1ere personne, tout se passe bien, j’accompagne, je ressens, elle ressent l’énergie qui apaise ses douleurs. La séance se passe bien.

La 2ème personne me reçoit et me demande  »bon, pour lundi on prend rdv, vous venez hein ? »

Moi : « heu, oui pas de soucis. On va peut être commencer par la séance d’aujourd’hui, qu’en pensez-vous ? » ?

La personne s’installe, je lui demande comment elle va, comment elle se sent…

« Pas bien du tout » me dit-elle et elle me raconte ce qui ne va pas.

Je lui laisse le temps d’exprimer ce qu’elle a à dire puis je lui propose de s’allonger, de fermer les yeux et je l’accompagne dans une détente du corps, et de la tête… Puis le soin énergétique commence.

Je lui pose une question, simple qui nécessite un oui ou un non et elle me dit  »oui mais… » Et elle part dans une explication d’une histoire qui s’est passée avec ses enfants… je l’écoute puis je la ramène gentiment à ce que je viens de lui poser comme question et lui demande si elle l’a comprise cette question? Elle me dit  »oui oui » et elle me redit  »oui mais..’, et elle repart ds une autre histoire…

  1. Ok, me dis-je.. c’est un jour sans 

Je lui demande de respirer tranquillement et suite à ce qu’elle m’a exprimée, je lui demande ce qu’elle aimerait. De quoi elle aurait besoin ? Elle me répond  »j’ai besoin d’aide ».

« Ok, de quelle aide avez-vous besoin ? »

Et elle me répond  »je sais pas dire, je sais pas »..

Ah… bon..(dans ma tête)

Je l’accompagne avec une écoute empathique

Et pour être sûre d’avoir bien compris, je répète ce qu’elle me dit. Et elle dit « oui, mais… » et elle repart sur la première histoire, en boucle…

Je la laisse finir et lui propose d’imaginer autrement.. encore  »oui mais »…

Ok je lui propose une petite pratique de visualisation (je sais qu’elle aime et qu’elle sait faire) :

« Imaginez vous un endroit qui vous fait du bien, que vous aimez, avec des personnes importantes pour vous ».

Et en même temps je lui fais un coréen, des mouvements, balancements du corps, pour la détendre et l’invite à poser ses mains sur son ventre et à respirer tranquillement en se laissant aller.

Elle me répond  »oui mais j’ai des problèmes pour marcher, j’ai une canne et je peux pas sortir »…

Je lui propose de nouveau  »imaginez, faites comme si vous y étiez et que vous pouviez marcher »

et toujours même réponse… ?

Je me sens démunie, triste et en même temps un peu en colère, au départ contre elle… (Oui je sais c’est pas cool) puis je me rends compte que je ressens de la colère car je me sens incapable de l’aider… ?

J’essaye comme je peux, de l’accompagner mais rien n’y fait. Puis j’ai abdiqué…

Et je lui ai proposé de rester les yeux fermés et je me suis connectée à elle, à lui faire un soin, et un coréen pour lui permettre de se détendre, sans rien dire. Lui envoyer de la douceur et l’envelopper avec l’énergie…

Parfois il n’y a rien à faire, juste Être là !

Elle disait avoir besoin de parler, mais en fait elle voulait juste que quelqu’un s’occupe d’elle…

Pas toujours facile de donner ce dont la personne a besoin, quand elle-même ne sait pas de quoi elle a besoin…

Et je vous la fait courte. La séance a duré plus de 1h30. J’en suis ressortie lessivée… Avec en fond, l’espoir que cela lui ait fait du bien, malgré tout… Je me dis que j’ai fait ce que j’ai pu… ??

* * * * *

Je suis retournée voir cette personne le lendemain afin de savoir comment elle allait.

Agréablement surprise de me voir (c’était le week-end) elle me laisse entrer chez elle. Je lui dis que je viens prendre de ses nouvelles.

Elle s’excuse pour hier,… Je lui exprime qu’elle n’a pas à s’excuser, qu’hier elle ne se sentait pas bien et que ça arrive.

Elle me raconte qu’elle a bien dormi (chouette), qu’elle ne s’est pas levée dans la nuit (super chouette),

qu’elle est allée voir des résidents pour discuter (re-chouette)..

mais … (ah oui.. mais..:-)  personne ne voulait jouer…

Hé oui, on n’a pas tous les mêmes envies au même moment.

Ce qui est super chouette, (oui c’est mon mot dans cet article ) ?, c’est qu’elle se soit bougée, hors de chez elle. La veille elle ne voulait rien, le lendemain tout change…

Tout bouge, rien n’est permanent. La fameuse impermanence dont parlent les bouddhistes.

Puis, elle me dit que sa fille l’a invitée demain pour déjeuner et qu’elle est contente, car elle croyait que ses enfants ne s »occuperaient plus d’elle… ?

Je crois sincèrement que pour une personne âgée, le plus difficile à vivre est l’isolement. De se sentir rejetée, de croire que ses enfants ont bien d’autres choses de mieux à faire, que de venir les voir ou les inviter…

Même si, pour beaucoup c’est une bien triste réalité… Heureusement ce n’est pas vrai pour tout le monde.

Ceci étant, j’ai été ravie de la voir et j’ai trouvé son visage plus détendu qu’hier ☺? comme quoi, encore une fois, l’énergie œuvre, même si on ne la voit pas concrètement ☀??

Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez ☀?? ?☀

Les commentaires sont fermés.