Rien ne dure, tout se transforme

Galerie

Beaucoup de changements, de transformations intérieures, de situations que je laisse aller, que je lâche, sans chercher à vouloir lâcher 🙂

C’est tout le paradoxe !

Nous voulons souvent aller mieux dans notre vie, changer certaines choses qui ne nous conviennent plus. Et le problème, c’est que nous cherchons à faire quelque chose, à transformer quelque chose en étant contre ce qui est, contre ce qui ne nous convient pas. Nous voulons forcer un état, une émotion, un changement. Nous cherchons à ne pas souffrir, à rejeter une émotion… Nous cherchons à contrôler ! Et quand il y a contrôle il y a résistance et quand il y a résistance, il y a douleurs.

Tout ce à quoi on résiste, persiste
Tout ce à quoi on fait face, s’efface

Il n’y a pas si longtemps, je m’accrochais à ce que je croyais être vrai, juste, bon pour moi. Je m’accrochais en disant que c’était la vérité. Non ! ce n’était pas la vérité, mais ma vérité du moment 🙂

Aujourd’hui, mon cheminement, cette connaissance de soi, ce chemin vers soi m’amène de plus en plus de joies, de douceurs. Il n’y a pas si longtemps, les changements se vivaient avec heurts, douleurs, souffrances et aujourd’hui, comme un flot qui va et vient, sans me laisser perturber par ce qui vit, par ce qui est. Comme la mer qui vit ses flux et reflux, sans se laisser démonter, même quand il y a tempête, elle s’apaise à un moment donné.

Me laisser vivre l’expérience, pour ce qu’elle est, une expérience, sans m’accrocher à un résultat, une attente, une volonté. Juste être là, et laisser pleinement être ce qui a besoin d’être vécu, comme cela est vécu au dedans. Me laisser traverser par un état. Je ne suis pas cet état, comme je ne suis pas ce que les pensées disent de ce qui se vit.

Et là, tout est possible, puisqu’il n’y a pas de volonté de contrôle, ni d’attentes, et c’est dans ces cas-là que la libération s’effectue, en tout cas dans ce que je vis dans mon expérience. C’est l’observateur observé dont parle Eckart Tollé dans le livre « le pouvoir du moment présent » (que je vous recommande si vous ne le connaissez pas, simple et tellement juste).

C’est magique ! Quand cela m’arrive, je me sens différente, je sens qu’il se passe quelque chose qui est hors de contrôle et je me laisse traverser pleinement par cette chose hors de contrôle 🙂 Et de voir que quand ça lâche, c’est doux et ça peut être joyeux aussi, même quand c’est perturbant, parce que je sais du dedans, que cela ne va pas durer. Je sens qu’il y a une transformation intérieure. Savez-vous pourquoi ? Parce que aujourd’hui, j’ai beaucoup moins de certitudes qu’il y a quelques semaines ou quelques mois.

La vie est changement, la vie est transformation
Rien ne dure tout se transforme
Comme la chenille se transforme en papillon en laissant oeuvrer le temps

J’avais beau le dire, le comprendre, je restais sur certaines croyances et sur certains modes de fonctionnements. Je voulais m’accrocher à une croyance, à un état spécifique. Et bien sûr, cela ne pouvait durer puisque je voulais contrôler et garder cet état.

Et ce qui est magique, c’est que plus j’accompagne ceux & celles qui viennent à moi, plus je m’accompagne vers moi-même. A libérer des pensées limitantes, à libérer des schémas de fonctionnements, des conditionnements. Il y a encore à transformer, bien sûr, toujours.

Tant qu’il y a de la vie, il y a des changements 🙂 La vie n’est que changements
l’impermanence dont parlent les Bouddhistes

Je me laisse de plus en plus vivre, explorer, expérimenter.
Je m’autorise pleinement à choisir ce qui est juste pour moi.
pour créer l’harmonie dans ma vie.
Je m’autorise de plus en plus à m’aimer et à m’accepter telle que je suis.

Avec mes forces, mes limites, mes faiblesses que je remercie souvent car elles me permettent de voir des dualités, de les accueillir, de les reconnaître 🙂 et à un moment donné, elles se libéreront.

Je sens que je me laisse de plus en plus aller à mes intuitions, à cette petite voix du cœur qui est de plus en plus présente et qui me guide vers ce à quoi j’aspire de plus en plus profondément… expérimenter en s’autorisant à ÊTRE, sans chercher à faire, ou à contrôler, et en se connectant au cœur de chaque chose.

Certaines personnes me disent, « j’ai pas le choix, je suis obligé(ée) de contrôler sinon je m’effondre… ». Peut être auraient-elles justement besoin de s’effondrer dans leurs modes de fonctionnements, de croyances etc, pour se reconstruire sur de nouvelles bases, qui leur conviendraient peut être mieux ?  Qui sait ? 🙂  Détruire l’ancien pour que le socle des fondations soient plus à leur image.

Je vous souhaite le meilleur en ces temps de changement de paradigme en vous autorisant à lâcher le contrôle, à lâcher-prise sur ce qui devrait être, comme cela devrait être, de votre point de vue 🙂

A voir que la vie vous montre peut être une autre voie et qu’elle vous propose d’expérimenter en osant lui faire confiance et vous faire confiance ?…

Tout changement est difficile au début, compliqué au milieu & magnifique à la fin
Robin Sharma

Ceci est mon expérience et ma vision du jour 🙂 Demain est un autre jour, une autre expérience

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.