Les pratiques proposées ne remplacent ni le travail, ni l’autorité des institutions (instituteurs, éducateurs, parents…). Elles agissent en parallèle des programmes éducatifs, dans un même but d’apprentissage de la vie. Elles apportent une approche différente aux élèves, proposée par une intervenante extérieure à l’établissement.

Elles permettent d’être au service de chacun. D’apporter aux enfants, parents, accompagnants.., de manière ludique, des clés pour mieux se centrer, se poser, être à l’écoute de soi et de l’autre, se responsabiliser, aimer apprendre…  le tout avec respect.

Contenu – méthodes pédagogiques

Des techniques simples et pratiques, pour tout public, afin de faire face aux différentes difficultés du quotidien, (relationnel, stress, fatigue, manque de concentration, émotions refoulées, non exprimées ou débordantes…) en amenant chacun à être en phase avec lui-même, dans le respect de soi et de l’autre et ainsi développer son plein potentiel.

Les pratiques s’adapteront à l’état physique et émotionnel de chacun, ainsi qu’à l’âge des enfants.

Relaxation, méditation guidée, détente corporelle, marche en présence, mouvements, respirations, visualisations, jeux de rôle, mimes, échanges, scans corporels, auto-massages, mandalas, contes, … ayant pour finalité de :

* Se centrer, revenir à son corps, l’habiter.
* Prendre et ressentir son espace, seul et en groupe.
* S’ouvrir à ses sens, à ses perceptions, sa posture.
* Apprendre à ressentir ses émotions, se poser sur le senti, le ressenti dans le corps.
* Apprendre à observer, à se mettre dans une bulle.
* Ressentir sa météo intérieure.
* Pratiquer l’attention, l’écoute, l’imagination, la créativité, la pensée positive, le verbe… avec respect et non jugement.

Voici des exemples de mises en situations possibles. Avant chaque pratique, des consignes sont données à chacun en montrant par l’exemple pour les plus petits.

Avant de commencer un cours – respiration : Je montre aux enfants comment respirer afin qu’ils ressentent leur souffle entrer et sortir, leur ventre se gonfler et se dégonfler afin de fixer leur attention sur ce qu’ils sont en train de vivre et sur ce qu’ils ressenti corporelressentent. Je gonfle mon ventre comme un ballon et je le dégonfle comme quand je dégonfle un ballon. Visualisation, ressenti …

Scan corporel : des allers, retours avec la respiration et voyage de la tête vers les pieds, pour les amener à être à l’écoute de leur respiration, de ce qu’ils ressentent dans leur corps. Apprendre à être dans l’instant présent, en les guidant pas à pas.

Ancrage : afin qu’ils soient dans le moment présent, méditation de l’arbre. Les pieds sont les ancrage arbreracines, les jambes le tronc de l’arbre. Leur tronc est les branches et les bras sont les feuilles… Je les amène à ressentir les pieds comme s’ils avaient des racines et de les envoyer profondément dans le sol ; inspiration expiration. Je les laisse prendre le temps de ressentir ; puis je les amène à ressentir leurs jambes.. puis leur bassin… leur tronc… puis leurs bras…  leurs mains… leur tête…  en les accompagnant à chaque fois à être à l’écoute de leur respiration. Je les guide dans une visualisation des racines, du tronc, des branches, dans leur expansion terre/ciel, pour un ancrage en profondeur. L’ancrage permet de développer la sérénité, la confiance, le calme intérieur.

détente corporelle, respirations, relaxation par les sons : Auto-massage, au niveau de la tête qui permet de lâcher le mental,auto massage tête le plexus & le ventre qui détendent au niveau émotionnel. Les épaules & la nuque pour permettre de lâcher les tensions, lâcher-prise. Des balancements pour les poser, les calmer ; le tout avec une respiration lente, profonde et consciente. Leur permettre d’être dans leur auto massage ventrecorps, de le ressentir. Puis je les amène à se poser les questions : « suis-je tendu(e), relâché(e), ai-je chaud ? froid … quelles sensations est ce que je ressens dans mon corps.. Le but étant d’accueillir la sensation présente, sans la juger.  Puis explorer sa voix avec le son, avec des voyelles.. ce qui génère des vibrations et amène une détente corps/mental, au même titre que la musique douce apaise. La voix et des notes bien placées peuvent être libérateurs.

Météo intérieure : « Comment je me sens maintenant ? Est-ce que je me sens comsmileyme ballon nezle soleil, joyeux ? ou bien plutôt triste ? en colère ? ou neutre » ? Pour les tous petits, exercice avec des ballons. Je les invite à y ajouter un nez, des yeux, une bouche (avec des gommettes), pour décrire ce qu’ils ressentent (des images seront proposées au préalable afin de faciliter le processus, selon l’âge de l’enfant). 

Que se passe-t-il dans mon corps ? Est-ce que j’ai un nœud quelque part ? ai-je mal ? est-ce que c’est doux ? froid ?  Grâce à différents mots proposés, l’enfant sera à même de savoir lequel lui parle. Puis j’amène les enfants à se poser la question suivante « Que s’est-il passé pour que je ressente cette émotion, ce sentiment ? ». Si je ne sais pas ce qu’il s’est passé : « Qu’ai-je envie qu’il se passe ? » « Comment je peux le transformer » ? « Comment ai-je envie que cela se transforme » ?

J’accompagne chacun, et notamment l’enfant par le biais de questions simples, avec des propositions de réponses. Le but étant de l’amener à se visualiser dans une dynamique positive où il peut trouver une solution qui lui convienne, et dont il a la clé.

Par le biais de pratiques simples, le langage adapté à l’âge de l’enfant, j’amène chacun à prendre conscience de ce qu’il vit et ce qu’il se passe en lui dans le moment présent… Ceci, afin de suggérer un changement vers un mieux-être, selon les perceptions propres à chacun et l’expérience du moment.

J’émets des suggestions, je propose d’expérimenter avec des approches différentes, une vision sous un autre angle, j’interpelle…
a
fin de s’aventurer dans la découverte de soi et s’ouvrir à ses sens …

Les enfants sont comme le ciment humide…
tout ce qui leur tombe dessus imprime une marque sur eux. Dr Haim Ginott